Comment réduire la douleur de vos enfants ?

La douleur reste à la fois une émotion et une sensation que l’on peut ressentir à n’importe quel âge. Elle se manifeste parfois même sans cause apparente. Plusieurs sortes de douleurs sont fréquentes chez les enfants et leurs causes sont très variées. Généralement, lorsque les enfants se retrouvent dans ce terrible moment, nous nous sentons désemparés. Nous souhaitons leur venir en aide, mais on ne sait pas toujours comment s’y prendre. Sachez qu’il existe des moyens pouvant vous permettre de réduire et de soulager ces douleurs. Découvrez-en quelques-uns dans cet article.

Quelles sont les différentes sortes de douleur et leurs causes ?

D’une manière générale, il existe différentes sortes de douleurs chez les enfants qui s’expliquent par des causes très variées. Il peut s’agir des blessures légères de la vie quotidienne, des douleurs de croissance, des douleurs liées à la maladie et celles provoquées par les soins et examens.

Les bobos de la vie quotidienne

Dans leur développement, les enfants apprennent, découvrent les réalités de la vie, leurs limites et les dangers auxquels nous sommes exposés dans le monde. Parfois, lors des moments de distraction et d’exploration, ils exposent à des rencontres douloureuses entre enfants. Ces douleurs s’accompagnent le plus souvent des sentiments de tristesse, de culpabilité, de solitude voire d’intenses colères au niveau des enfants.

Les douleurs de croissance

Les douleurs de croissance se manifestent souvent chez les enfants de 3 à 8 ans et correspondent le plus souvent à des douleurs au niveau des membres inférieurs. Ainsi, les enfants de cette tranche d’âge ressentent des douleurs plus ou moins intenses au niveau des genoux, des mollets ou devant les tibias, des cuisses et se réveillent régulièrement la nuit.

Les douleurs causées par des troubles de santé

C’est le cas des douleurs causées par les maux de ventre par exemple. Elles peuvent s’expliquer par des problèmes de gastro-entérite, d’indigestion, de constipation, des troubles digestifs, de stress, de l’appendicite, l’intoxication alimentaire, etc. De la même façon, certaines maladies telles que la grippe, la rhinite ou encore l’angine peuvent être à l’origine de ces douleurs.

Les douleurs provoquées par les soins et examens médicaux

Certains soins et examens médicaux provoquent des douleurs plus ou moins intenses chez nos petits bouts. C’est le cas par exemple des points de suture, des piqûres, des opérations et plein d’autres examens réalisés par les médecins et infirmières.

Pour soulager chacune de ces douleurs, il existe des traitements médicamenteux et naturels, peu importent les causes.

Comment soulager la douleur de vos enfants ?

Il existe de nombreux moyens qui peuvent être mis en œuvre pour soulager efficacement vos enfants pendant un moment de douleur. Pour commencer, vous devez essayer de limiter au mieux possible les douleurs provoquées par les soins et examens.

Lorsque les médecins ou infirmières savent que ce type de traitement infligera des douleurs à l’enfant, vous devez leur demander de trouver un moyen d’éviter ces douleurs ou de les soulager. Ils peuvent utiliser de la crème anesthésiante pour endormir la partie de la peau où la piqûre sera faite.

Pendant le traitement, vous devez rester à côté de l’enfant à essayer de le préparer mentalement, l’accompagner et le distraire au besoin.

Les moyens non médicamenteux

Il s’agit des moyens que vous pouvez utiliser au quotidien en complément des médicaments pour soulager la douleur de vos enfants. Dans un premier temps, vous devez vous efforcer de débarrasser l’enfant de l’inquiétude, du sentiment d’impuissance, de l’incertitude, de la dépression ou de l’anxiété.

Ce sont des sentiments qui peuvent aggraver la sensation de la douleur. Vous devez plutôt le rassurer, lui redonner de la confiance, le motiver, le laisser exprimer sa douleur, dédramatiser la situation et surtout le mettre dans un confort absolu. La distraction ne doit pas lui manquer afin d’oublier la douleur, de détourner son attention et de lui permettre d’être serein dans ce moment douloureux.

Les moyens médicamenteux contre la douleur

En ce qui concerne les médicaments à utiliser contre la douleur de l’enfant, ils existent sous forme de sirop, de comprimés, de gélules, de suppositoires ou encore de solution buvable. Compte tenu de l’intensité de la douleur, le médecin peut prescrire :

  • le paracétamol surtout contre des douleurs faibles ou modérées
  • l’ibuprofène contre les douleurs provoquées à une inflammation, des douleurs aiguës, modérées à intenses
  • les sprays ou les gels
  • les dérivés de la morphine à l’instar du tramadol, du nalbuphine, etc. (solliciter un avis médical avant usage).

Ces traitements peuvent être administrés par injection ou perfusion. Mais vous devez faire attention aux solutions buvables. Il est conseillé dans ce cas de vous servir de la pipette ou de la cuillère fournie dans le flacon en suivant la graduation pour donner ces solutions à vos enfants.