Comment préparer ses enfants à l’orientation scolaire ?

Il arrivera ce moment où votre enfant devra faire un choix par rapport à son avenir. Ce dernier aura à choisir une orientation scolaire qui l’amènera à un métier ou un mode de vie. Ce choix peut parfois être source de stress et de conflits à cause du manque d’informations, de la peur du mauvais choix ou encore de la peur du chômage. Mais en tant que parents, vous avez un rôle déterminant à jouer dans le choix de votre enfant. Pour vous aider, voici des conseils pour préparer vos enfants à l’orientation scolaire.

L’orientation scolaire et ses incertitudes

Votre enfant sera obligé de faire des choix simples, mais déterminants pour son avenir. Ce choix peut parfois survenir tôt et devenir un calvaire pour l’adolescent incertain qu’est votre enfant. Il peut lui être facile d’avoir des idées de carrière, mais déterminer celui qui lui convient le mieux sera un grand dilemme. D’un autre côté, l’orientation scolaire des enfants a toujours suscité beaucoup de questions pour la plupart des parents. Ces derniers considèrent le professeur principal et le conseiller d’orientation de l’établissement comme les chargés de l’orientation scolaire de leurs enfants.

Mais cela est une erreur. Les conseillers d’orientation n’ont pas assez de temps pour faire un suivi personnalisé de tous les enfants de l’établissement. Certes, il en revient au principal concerné (l’enfant) de décider quelle voie emprunter. Toutefois, les parents ont leur rôle à jouer dans sa préparation.

Comment préparer votre enfant à l’orientation scolaire ?

Le but est que vous soyez une sorte de guide pour votre enfant. Toutefois, n’en faites pas trop, car votre enfant peut vite trouver votre aide intrusive.

Laissez votre enfant parler de son choix

Vous pouvez commencer par échanger avec votre enfant sur le sujet de l’orientation scolaire. Discutez-en comme un sujet simple sans pour autant banaliser. Vous devez plus écouter votre enfant que lui reprocher ses choix. Profitez-en pour partager vos expériences lorsque vous étiez à la même étape que lui. Cela permettra à votre enfant de mieux réfléchir et de vous tenir au courant de ses décisions.

Respectez le choix d’orientation de votre enfant

Il est possible que le choix d’orientation de votre enfant ne vous plaise pas. Vous trouvez que le choix d’orientation de votre enfant n’est pas le bon, car bien sûr « vous voulez le meilleur pour lui ». Oui, vous avez tout à fait raison, mais ce que vous jugez être le meilleur selon vous ne l’est pas forcément pour votre enfant. Aidez votre enfant à réaliser son rêve et pas le vôtre, car l’important est qu’en faisant son choix il arrive à bout.

Apaisez les doutes de votre enfant

Tout au long de son parcours, votre enfant a sans doute subi la pression scolaire. Il ne serait pas surprenant qu’il s’inquiète des conséquences qu’aura son choix d’orientation. À vous de l’apaiser et de lui expliquer si possible ce qu’il en sera. Pour cela, retenez que l’orientation scolaire n’est pas définitive. Il est possible de changer d’option ou de filière au cours de la scolarité ou des études supérieures. L’orientation s’ajuste au fil du temps, n’hésitez pas à lui garantir votre soutien dans le choix qu’il fera.

Faites découvrir à votre enfant la réalité du terrain

Pourquoi ne pas faire découvrir à votre enfant les réalités du métier qui l’intéresse en l’amenant sur le terrain ? Une fois que son choix d’orientation est fait, aidez votre enfant à trouver un maximum d’informations sur les débouchées. Accompagnez-le dans des centres d’informations et d’orientation et à des colloques sur les métiers. Aidez-le à trouver un stage d’immersion de quelques jours aux côtés de spécialistes du métier. À partir de là, votre enfant commencera à jauger son choix d’orientation. Il saura ce qui l’attend et se préparera à un choix définitif.

Quel que soit le travail qu’on fait, si on ne le fait pas par plaisir, on est malheureux et l’abandon ne s’en résume qu’à une question de temps. Il est important que vous aidiez votre enfant à préparer son orientation scolaire afin qu’il ne se lance pas dans un domaine qu’il regrettera. Si votre enfant est très indécis, laissez-lui du temps pour réfléchir et préparer un projet constructif. Il peut en attendant faire des expériences enrichissantes allant de la restauration au service civique, en passant par des voyages à l’étranger.