Comment faire un test de paternité ?

Il peut arriver, pour diverses raisons que vous ayez besoin de confirmer votre paternité, un test s’avère alors nécessaire. Les raisons sont le plus souvent personnelles et ne devraient pas être discutées. Le résultat d’une telle procédure va vous permettre de savoir si vous êtes le papa de l’enfant que vous tenez dans vos bras. Retrouvez dans cet article pourquoi passer par un test de paternité et comment effectuer ce test.

Faire un test de paternité, pourquoi ?

Faire un test de paternité, pourquoi ?
Faire un test de paternité, pourquoi ?

Quand on est papa, la fierté que l’on a, l’amour et les sacrifices que l’on est prêt à faire pour son enfant sont des prédispositions qui viennent naturellement. Toutefois, certains doutes peuvent venir s’interposer entre ces prédispositions et vous faire demander si vous êtes en train de prendre soin de votre enfant légitime. Au-delà de la question morale de ne pas vouloir prendre soin de l’enfant d’une autre personne, il existe évidemment le besoin de donner le plaisir à cette personne, de profiter de la joie d’être père. On le sait bien, un bébé, quand il n’est pas le nôtre, reçoit différemment notre amour et notre affection. Aussi, il est préférable de passer par le test de paternité afin de permettre à cet enfant de profiter d’un amour parental inconditionnel.

Parfois, c’est l’enfant devenu adulte qui désire connaître ses vrais géniteurs. Dans ce cas, l’attachement ne saurait être brisé.

Le test de paternité, comment cela se fait-il ?

Une fois que vous vous êtes décidés à faire le test de paternité, vous avez deux possibilités.

La voie judiciaire

test de paternité
test de paternité

Qui dit justice, demande une autorité compétente en la matière. C’est pourquoi cette procédure s’effectue avec l’accompagnement d’un avocat, ce qui la rend généralement longue et coûteuse. Peu de personnes optent pour cette méthode qui peut s’étendre sur deux ans en plus de requérir un fonds de financement de 3000 euros au minimum.

Si vous optez pour cette solution, l’avocat devra pousser une demande pour effectuer le test de paternité en cour d’instance. Si le juge estime que le dossier fourni par votre maitre est recevable, il approuvera votre demande. Ainsi, vous aurez tout intérêt à ce que votre dossier contienne les éléments tangibles sur votre présumée paternité.

Vous l’aurez compris, cette procédure ne s’adresse pas aux personnes qui ont déjà l’enfant à charge et doivent prendre soin de lui. Elle est plutôt destinée à une tierce personne qui essaie de prouver que l’enfant qui est dans une autre famille est le sien, par le droit du sang.

Une fois votre demande approuvée, vous pouvez vous lancer dans la procédure pour effectuer le test. La famille concernée pourra une objection à votre demande. Toutefois, si les éléments que vous apportez sont vraiment solides, ils devront se plier à la loi. S’ensuivront des procédures judiciaires qui feront passer aux intéressés des prélèvements qui justifieront d’une inclusion ou d’une exclusion.

Le premier cas de figure signifie que la réponse est positive et que l’enfant est le vôtre. Votre combat pour récupérer votre enfant aura abouti, et vous pourrez lui donner tout l’amour d’un père ou d’une mère. La deuxième par contre signifie que cet enfant n’est pas le vôtre. Il vous faudra vous résigner au fait qu’il profite de tout l’amour dont il a besoin auprès de ses géniteurs biologiques.

La voie postale

réaliser un test de paternité
réaliser un test de paternité

En fonction de votre localisation, vous pouvez demander un test de paternité à des sociétés locales qui offrent ce service. Si vous n’en trouvez toutefois pas, vous pourrez vous diriger vers les offres en ligne qui vous permettent de recevoir un kit pour tester la paternité de votre enfant. Faites toutefois attention à ces offres. Renseignez-vous sur le sérieux de la société derrière. Pour ce faire, vous pouvez lire les conseils et les avis laissés sur la toile par les personnes qui ont déjà eu recours aux services de cette société. Une fois que vous avez trouvé le service qui vous offre le plus de fiabilité, vous pouvez vous lancer dans la commande du kit. Celle-ci se passe de la manière suivante :

  • Commandez votre kit sur le site de la société ou appelez son numéro de service,
  • Réalisez vos prélèvements depuis votre domicile grâce aux outils fournis dans le kit,
  • Envoyez les échantillons par votre boite postale en faisant bien attention à préciser l’adresse complète de livraison de vos échantillons,
  • Consultez votre boite mail, pour recevoir vos résultats, ou votre courrier si vous avez opté pour cette méthode de confirmation.

Voici présentées les grandes lignes de votre test de paternité si vous optez pour cette voie.

Dans les faits, une fois que vous recevez votre kit de prélèvement buccal, vous devrez vous servir du guide détaillé, fourni avec le kit pour réaliser une extraction dans les conditions indiquées. Soumettez-vous aux prescriptions afin de ne pas contaminer votre échantillon pour éviter une mauvaise analyse. De façon générale, il suffit de frotter vigoureusement les écouvillons qui se trouvent dans votre bouche pour qu’ils s’imprègnent d’un liquide assez important. Il faudra ensuite les placer dans une enveloppe et les laisser sécher avant de refermer l’enveloppe et d’y apposer les noms des différentes personnes concernées.

Avant de renvoyer les échantillons dans la valise sécuritaire fournie, il vous faudra remplir et signer le formulaire de consentement fourni à l’intérieur de la valise. L’absence de ce document ou des informations qu’elle demande empêchera toute analyse par le service.

La livraison et le renvoi du kit peuvent s’effectuer partout dans le monde. Certaines sociétés mettent même à disposition un service spécialisé pour l’envoi et la réception des valises contenant les kits et les échantillons pour un service des plus rapides. Il vous faudra quand même dépenser un peu plus si vous décidez d’opter pour un service plus rapide. Toutefois, ne vous stressez pas sur le temps que vont prendre vos échantillons pour revenir en laboratoire. La durée de vie moyenne d’un échantillon est de 3 mois, et les valises sécuritaires sont fournies pour que les conditions de conservation ne soient pas altérées.

Une fois le test de paternité effectué, il n’est pas possible de revenir en arrière. En effet, un test effectué dans les bonnes conditions sur des échantillons jugés réglementaires est fiable à 99, 999 %. Il est donc très rare que ces analyses scientifiques se trompent. Il faudra donc accepter le résultat obtenu et penser avant tout au bien de l’enfant concerné. N’oubliez pas non plus à ses droits et à vos devoirs en tant que parent légitime ou illégitime.

Le test de paternité est assez onéreux

prix test de paternité
prix test de paternité

Vous pensez sans doute que le prix est similaire à celui proposé pour un test de grossesse, mais la recherche est beaucoup plus conséquente. Le tarif peut alors s’envoler en fonction des situations, mais généralement, il faut payer près de 150 euros.

  • Cette somme sera demandée pour un prélèvement traditionnel dit buccal que ce soit pour l’enfant et le père.
  • Lorsque l’enfant n’est pas né, un test est aussi possible dès le 8e mois, mais il faudra prévoir plus de 900 euros.
  • Si vous souhaitez effectuer un test pour chacun des enfants, vous devez payer 150 euros puis 90 euros pour un test supplémentaire.
  • Les envois sont aussi facturés puisque vous devez envoyer les prélèvements par Fedex ou DHL.

Il faut alors ajouter près de 50 euros pour cet envoi. Vous savez désormais que plusieurs possibilités sont à envisager pour le test de paternité, mais cela demande un budget considérable surtout si l’enfant n’a pas vu le jour. Dans tous les cas, il sera impossible d’envisager l’avortement au 8e mois de grossesse. Vous pouvez alors attendre la naissance afin de réaliser un test classique et buccal qui sera moins onéreux. N’hésitez pas à réfléchir avant d’envisager cet examen.