Quels aliments faut-il éviter de donner aux enfants ?

Aussi bien pour l’adulte que pour l’enfant, l’alimentation revêt une importance capitale. C’est elle qui apporte à l’organisme, les éléments nutritifs dont il a besoin pour bien se porter. Et puisque les besoins nutritionnels des individus diffèrent en fonction de plusieurs paramètres dont l’âge, il est indispensable de penser à une adaptation de l’alimentation à l’âge du sujet. En particulier, pour les enfants, l’alimentation doit être suivie avec la dernière rigueur puisque ceux-ci sont souvent disposés à consommer tout ou presque tout ce qui entre dans leur assiette. Quels aliments faut-il éviter de donner aux enfants ? Des éléments de réponse dans le présent article !

Pour les enfants de 0 à 3 mois

Les pédiatres s’accordent sur le fait que le seul aliment que l’enfant est autorisé à consommer dans cette période de sa vie, c’est le lait. Idéalement, c’est le lait maternel qui est encore plus recommandé. Toutefois, les biberons de lait infantile 1er âge peuvent aussi être utilisés. Cependant, aucun autre aliment de quelque nature que ce soit ne doit s’y ajouter.

Pour les enfants de 4 à 12 mois

À partir de 4 mois, vous pouvez opter pour une diversification du régime alimentaire de l’enfant puisque le lait maternel ne parvient pas à lui fournir toute la couverture nutritionnelle nécessaire pour sa santé. Cependant, il ne faudra pas omettre de respecter la mesure de 500 à 750 ml de lait par jour.

L’enfant développe à cet âge des aptitudes pour accueillir des aliments plus solides. Gencives et intestin sont mis en place pour favoriser la diversification alimentaire. Idéalement, l’enfant est appelé à découvrir tous les groupes alimentaires à cet âge. Cela limitera les risques d’allergies. Cependant, il ne faut pas non plus lui donner tout à manger. Par exemple, les légumes ne sont autorisés que lorsqu’ils sont bien cuits et mixés. Ceux qui ne se digèrent pas facilement sont en outre à éviter. C’est le cas des choux à feuilles, des poivrons, du vert de poireau, des salsifis, du céleri, des petits pois et des navets.

Les autres types de légumes dont il faut épargner les enfants de cet âge sont ceux qui sont secs. On peut citer, les haricots secs, les lentilles et les pois chiches. De même, aucune crudité n’est bonne à consommer à cet âge.

Pour les protéines, les aliments qui contiennent des métaux lourds ou des contaminants chimiques sont déconseillés pour les enfants de cet âge. C’est pour cela qu’ils doivent éviter de consommer certains poissons. Il faut éviter par de leur donner par exemple : les silures, les brèmes, les anguilles, les barbeaux et les carpes. Les requins, les marlins, les espadons, et les sikis sont quant à eux à consommer avec grande modération par ces bébés.

Si le lait maternel est toujours recommandé à cet âge, les produits laitiers sont quant à eux, à bannir complètement de l’alimentation de l’enfant. C’est le cas par exemple du lait de vache, des boissons végétales à base de lait et d’autres laits d’origine non bovine. Pour la santé de l’enfant, ces produits peuvent présenter de graves dangers.

Pour les enfants de 12 à 36 mois

Dans cette tranche d’âge, les enfants ont des besoins en nutrition plutôt spécifiques. C’est pour cela qu’il y a un certain nombre d’aliments qui leur est proscrit. Et pour ceux qui sont autorisés, il y a également des proportions dont il faut tenir compte. Si le lait infantile, puis les aliments lipidiques et ferriques sont indiqués pour la croissance à cet âge, l’excès de sel ou de sucre peut être nuisible. Le soda sous toutes ses formes et les sirops sont donc déconseillés. Il en est de même pour le miel.

Le fromage au lait cru est un aliment à éviter pour un bébé de cette tranche d’âge. Il n’est pas non plus nécessaire de lui donner fréquemment des jus de fruits. L’eau faiblement minéralisée est la meilleure boisson pour l’enfant à cet âge.

Comme matière grasse, une seule cuillère à café d’huile de colza ou d’olive est suffisante pour chaque repas. À défaut, vous pouvez également miser sur la noisette de beurre en choisissant une seule unité à chaque repas de l’enfant. Toutes les formes de fritures sont à éviter. On cite dans le lot, les beignets, les frites, les viandes et les poissons frits.

Notez au passage que, quel que soit l’âge de l’enfant, les aliments durs ne peuvent lui être donnés qu’après l’apparition de ses premières dents. Le pain ou les biscuits doivent ainsi être donnés à l’enfant sous réserve qu’il y ait une bonne surveillance autour. Il en est de même des fruits à coques dont la forme solide est à éviter. Il est également important de demander conseil au pédiatre de votre enfant avant de procéder d'importants changements dans son alimentation.